IMAGO OPUS 1

 

D'un regard à une contemplation

La structure poétique de la victime, est une pièce chorégraphique de 30 min pour 9 danseuses pouvant jouer à volonté jusqu'à 4h de suite.

Cette pièce est conçue pour prendre place dans un lieu monumental, Abbatiale, esplanade, forêt, clairière, ou bien encore grande halle, parking souterrain…
Vêtues de robes presque identiques, les 9 interprètes font image pour chacun des spectateurs. Leurs évolutions démontrent peu à peu que cette image dépend essentiellement du point de vue.

 

A l'aide d'une anamorphose composée sur les robes et perceptible par intermittence, le spectateur prend conscience que sa position est au moins aussi importante que le déplacement des danseuses.
La composition musicale est une création octophonique, permettant d’exalter l'immobilité du lieu. Elle provoque une tension qui contraste avec le caractère hypnotique de la danse.
La structure poétique de la victime est la possibilité de succomber à la beauté intérieure, celle qui nous mène d'un regard à une contemplation.

DESCRIPTION

Création et réalisation de 9 robes rouges quasi identiques ( petites différences des emmanchures et des cols)

 



Le tout en coton lourd d'ameublement.